Google pourrait sanctionner certains sites internet

Google pourrait sanctionner les sites abusant de la publicité dans la partie située au-dessus de la ligne de flottaison.

Pour la grande majorité d'entre nous, les moteurs de recherche restent très importants pour attirer la plupart des visiteurs de notre site. Nous dépendons de Google pour amener de nouveaux consommateurs à se rendre sur nos sites en fonction de leurs intérêts et de leurs recherches. Les modifications de l'algorithme de Google peuvent avoir un impact immédiat sur le trafic, pas forcément dans le bon sens.

La semaine dernière, Google a annoncé (en anglais) l'introduction d'un changement dans son algorithme de mise en page, qui pénalise les sites Web affichant trop de publicités dans la partie située au-dessus de la ligne de flottaison :

« Comme nous l'avons déjà indiqué (en anglais), des utilisateurs se sont plaints d'avoir des difficultés à trouver le contenu recherché lorsqu'ils cliquent sur un résultat ; par conséquent, ils ne sont pas satisfaits de leur expérience. Ils veulent voir le contenu immédiatement, sans devoir faire défiler une grande quantité de publicités. Ainsi, les sites ayant peu de contenu immédiatement visible peuvent être affectés par ce changement. Si vous accédez à un site et que la partie que vous voyez en premier affiche peu de contenu ou réserve une large part aux publicités, cela ne constitue pas une très bonne expérience utilisateur. Ces sites pourraient ne pas être aussi bien positionnés dans les résultats de recherche à l'avenir.



La présence de publicités au-dessus de la ligne de flottaison est une pratique courante sur de nombreux sites ; en général, ces publicités sont efficaces et constituent une grande source de revenus. Ce changement dans l'algorithme n'a pas d'impact sur les sites qui affichent un nombre raisonnable de publicités au-dessus de la ligne de flottaison. En revanche, il en a un sur les sites qui les multiplient ou qui rendent difficile la localisation du contenu réel de la page. Ce nouvel algorithme amélioré affecte principalement les sites sur lesquels peu de contenu est immédiatement visible ou ceux qui repoussent régulièrement le contenu pertinent en bas de page, après une multitude de publicités. »

Bien que Google déclare ne pas vouloir fournir d'outil officiel permettant de savoir si le nombre de publicités est trop élevé, l'entreprise recommande l'utilisation de l'outil Google Browser Size pour connaître le volume de contenu visible par l'utilisateur par rapport à celui des publicités en fonction de la résolution d'écran.

Google précise que ce nouveau changement affectera moins de 1 % de l'ensemble des recherches, mais c'est un élément à prendre en compte si la tendance sur votre site est d'afficher de nombreuses publicités.

Sur le site presse citron, Eric Dupin a rédigé un article sur le sujet, que nous vous recommandons de lire pour de plus amples informations sur cette modification.

Bien entendu, nous attendons vos réactions dans les commentaires ci-dessous. Avez-vous constaté les effets de ce changement ? Quelles modifications allez-vous apporter à votre site ?